Chantier

Sur les chemins

Escalade

Matos

2013-01-20

Sortez les agendas ! Le mauvais temps persiste et vous en avez un peu ras la casquette. Pourquoi ne pas en profiter pour visiter les Zones Humides protégées ou assister à l'Open régional de bloc, en Seine et Marne, à Ponthierry ? Bref, au lieu de ronger son frein le week end, il y a plein de truc à voir... Demandez le programme et Save the date !


Challenge LAMOURET Open regional de bloc du 77 
Comme chaque hiver, le club de Ponthierry organise l'Open régional de bloc. certes ceux-ci ne sont que de mauvaises copies des cailloux voisins de Bleau mais c'est un rassemblement qui compte et réuni facilement plus de 200 grimpeurs !
La compétition débute le 02/02/2013 et s'achève le 03/02/2013

Cette compétition est ouverte en "OPEN"   aux licenciés FFME et compte pour le classement national pour les catégories officielles (Minime/Cadet/Junior/Senior/Vétéran)
Catégorie(s) ouverte(s) sur la compétition : Microbe, Poussin, Benjamin, Minime, Cadet, Junior, Senior, Vétéran
Date limite d'inscription : 25/01/2013
Programme détaillé :
Samedi 2 février (Cadet, Junior, Senior et Vétéran)
Inscription à partir de 13h30, n'hésitez pas à venir avant la foule !
Début de la compétition 15h,
Qualification de 15h à 19h (Cette durée pourra éventuellement être revue à la baisse en fonction du nombre de participants),
19h30 Concours de jetés !
20h sortie des résultats des qualifications,
Finale de 20h15 à 22h30,
23h00 Résultats définitifs et Podium.

Dimanche 3 février (Microbe, Poussin, Benjamin et Minime)

Inscription à partir de 8h00, n'hésitez pas à venir avant la foule !
Début de la compétition 9h,
Qualification de 9h à 12h,
13h sortie des résultats des qualifications,
Finale de 13h30 à 14h,
16h30 Résultats définitifs et Podium.
http://www.ffme.fr/competition/fiche/2517.html

http://degre.plus.free.fr/wordpress/


Journée Mondiale des Zones Humides :

Le Pays de Fontainebleau mais aussi dans le reste de la Seine et Marne, le CG77 a fait classer un grand nombre de zones humides en Espace Naturel Sensible. À l’occasion de la Journée mondiale des zones humides, le Conseil général et Seine-et-Marne environnement proposent des sorties à la découverte de ces milieux naturels remarquables

Rives des étangs ou des rivières, marais, mares, prairies inondables, tourbières, lagunes…, la liste est longue de ces milieux naturels appelés « zones humides », caractérisés par la présence d’eau.
Ces écosystèmes à l’équilibre fragile participent au cycle de l’eau, à la prévention des inondations, à la reproduction des poissons et batraciens…
Pour mieux connaître ces milieux particuliers, le Conseil général et son agence environnementale Seine-et-Marne environnement organisent, avec de nombreux autres partenaires, des sorties de découverte de ces espaces naturels, gratuites et ouvertes à tout public.

Ces sorties se déroulent dans le cadre de la Journée mondiale des zones humides fixée au 2 février, à la date anniversaire de la signature de la convention de Ramsar qui s’attache à préserver les zones humides dans le monde.  Cette année, la journée mondiale aura pour thème : « Les zones humides protègent notre eau ».

Entre le 28 janvier et le 10 février prochain, le public pourra participer à une dizaine de sorties guidées par des intervenants de Seine-et- Marne Environnement ou du Conseil général, dans des espaces naturels sensibles (ENS) départementaux ou dans des sites naturels seine-et-marnais.

Retrouvez toutes les infos ainsi que le programme complet (pdf) des animations et sorties de la Journée mondiale des zones humides en Seine-et-Marne sur www.seine-et-marne-environnement.fr.

Pour l'Essonne, dans le cadre des sorties de PNR du Gâtinais, c'est à Moigny-sur-Ecole que se tiendra une visite.


Notre si belle forêt de Fontainebleau est parfois le théâtre d'évènements dramatiques. Nous avons évoqué ici et là ces histoires de caches d'armes terroristes, ces assassinats mystérieux ou les découvertes macabres. Hier soir vers 20 heures, alors que la France était en attente du jugement de la libération de Florence Cassez, des policiers fouillaient activement la lisière de notre forêt, à Avon, dans le bois du Prieuré, à quelques centaines de mètres des habitations pour retrouver le corps d'Innaya une fillette disparue il y a tout juste un an mais dont on apprenait l'absence qu'en décembre 2012 !


En plus d'Innaya, les parents avaient un garçon né en 2008 et une autre petite née en 2011. En décembre, suite d’un signalement de maltraitance sur le garçon émis par l’Education Nationale, les enquêteurs,  en se rendant dans l’appartement de la famille n'ont pas trouvé Innaya. La mère aurait alors expliqué l’avoir confiée à de la famille. N’ayant pas de nouvelles, le juge de Fontainebleau a, lancé une commission rogatoire pour « délaissement de mineurs » et « non-présentation d’enfants ». Les parents ont été alors placés en garde à vue mardi. C’est là que la mère a craqué. Elle aurait expliqué qu’Innaya était décédée de façon accidentelle en jouant dans l'appartement. Devant ces aveux, le procureur de Melun, Bruno Dalles, a ouvert hier une information judiciaire pour homicide volontaire contre X et saisi deux juges d’instruction et les recherches ont débuté.
Selon un communiqué du président du conseil général de Seine-et-Marne, Vincent Eblé, "le 11 mai 2011, le parquet de Melun a décidé de faire admettre les enfants de la famille à l'hôpital et les a confiés aux services du conseil général (aide sociale à l'enfance) (...)" avant que "le tribunal pour enfants de Melun décide en août 2011 de mettre fin au placement, (...) avec un retour des enfants dans leur famille, tout en ordonnant un accompagnement éducatif d'une durée de six mois"."A l'issue de cette période de suivi individualisé et au vu des conclusions de l'association prestataire, le magistrat a décidé de mettre fin au suivi éducatif de cette famille le 19 août 2012", a poursuivi M. Eblé, ajoutant avoir "décidé de diligenter une enquête administrative", devant "permettre d'établir les conditions précises dans lesquelles cette famille a été suivie".



Image : AFP les recherches dans le bois du prieuré à Avon

Hier donc, un vaste dispositif était déployé vers 16 heures avec notamment des pompiers, des policiers, des médecins légistes et une équipe cynophile encadrés par le procureur et les deux juges d’instruction.  Les parents sont arrivés séparément,  : une femme brune de 25 ans originaire du Yémen, à ses côtés, son concubin de 30 ans, menottés et encadrés par des policiers. Sur place, vers 20 heures, des projecteurs éclairaient toujours la parcelle boisée derrière la coulée verte d’Avon où le corps était enterré dans un sac poubelle. Depuis combien de temps y était-elle enterrée? On l’ignorait mercredi soir.  Hier soir, les parents étaient toujours auditionnés par les enquêteurs de la sûreté départementale et du service régional de la police judiciaire de Versailles.Rien n’a filtré sur la date du décès de la petite Innaya, ni sur les circonstances de sa mort. Innaya, née le 23 janvier 2010.
Bonjour,

Sur les 25 Bosses
Photo : Robert Courtieau
les premiers "Bleausards" étaient des montagnards, des vrais, de ceux qui partirent à la conquête des derniers problèmes des Alpes puis des plus hautes cimes du monde.

Ce week end, la neige s'est invitée à Bleau couvrant nos blocs samedi de 6 à 8 cm de peuf doublé dimanche ! Pas fameux question circulation mais  Bleau ce WE avait des allures de station de sport d'hiver non artificialisée !

Pour celles et ceux qui ont la chance d'habiter à proximité de la forêt de Fontainebleau, impossible de passer à côté d'un tel spéctacle qui n'arrive pas tous les ans.



Route du Loup
Photo Gîte Kailloux

Les "grosses" chaussées, calfeutrés dans une bonne doudoune, gants et bonnet bien en place, les visiteurs de Bleau se sont adonnés à leurs passions en famille !

Bonhomme de neige, bataille de boules blanches, mais aussi luge, raquettes, ski de fond, surf pour les téméraires, VTT, randonnée et bien entendu : photographie... En voici quelques unes pour celles et ceux qui n'ont pu en profiter... Merci à nos reporters !



Bas cuvier 
Les sommets sont plâtrés
Les plaines de Chailly 
Les Hauts du Cuvier
Dans les carrières
Les sentiers bleus sont bien blancs
La montagne à moins de 100 mètres d'altitude (147 max)
Gros buisson, non callune enneigée. 

Mais certains ont poussé loin l'aventure !
Gérald et ses ami(e)s en ont profité pour tenter de brosser les cailloux pendant que l'ami Partick Jubeau gravissait notre Everest, au dessus de la ville de Fontainebleau.

photo Gérald Coste, Filo... 
photo Gérald Coste, Filo...
impossible de faire les Bretelles 
Mais peut être du Dry en vue
(on rigole ne faites pas ça SVP !) 

La croix du Calvaire, Everest Bleausard culminant à 147 m ! 
Le bouquet de la Reine Amélie par Patrick Jubeau



Attention, ça glisse en forêt ! Restez prudent !

Vue depuis la croix du Calvaire
Photo de Patrick Jubeau



NATURE