LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , , , , » Le Parc national des Calanques n'a plus de président(e)

Le Parc national des Calanques n'a plus de président(e)

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 18 juillet 2013 | 13:18:00

Nouveau coup de canif dans le Parc National des Calanques ! Le tribunal administratif a annulé, Mardi, l'élection de Danièle Milon maire (UMP) de Cassis, avait été élue à la présidence du PNC le 14 janvier dans une éléction controversée sur fond de guerre politique locale. "C'est moins ma victoire que celle de la justice et du droit", a commenté Didier Réault, qui sera "bien évidemment" à nouveau candidat à la présidence du Parc national des Calanques dès que la date de l'élection sera fixée. "Je ne me suis pas investi pendant des années comme je l'ai fait afin que le Parc national voie le jour pour abandonner le terrain maintenant, justifie l'élu marseillais. Les gens qui m'ont soutenu depuis le départ ne comprendraient pas."
Le juge administratif a donc fait droit à la requête déposée le 26 février dernier par Didier Réault, adjoint (UMP) à la mer de Jean-Claude Gaudin et adversaire malheureux de Danièle Milon dans cette élection. Une élection à laquelle l'élue cassidaine n'aurait jamais dû se présenter puisqu'elle était atteinte par la limite d'âge, fixée à 65 ans pour les président(e)s d'établissements publics de l'État. Le jugement publié hier annule non seulement les opérations de vote du 14 janvier dernier mais fait également obligation au préfet des Bouches-du-Rhône d'organiser "dans les meilleurs délais" une nouvelle élection.
Photos : (C) 2013 Grégoire CLOUZEAU
 "J'espère qu'on n'empêchera pas une nouvelle fois Didier Réault d'être élu", indiquait hier Patrick Mennucci, soulignant que cette décision du tribunal administratif était "une nouvelle preuve de l'échec de la gouvernance partagée à la communauté urbaine".
Quant à Guy Teissier, député-maire (UMP) des 9e et 10e arrondissements, il "regrettait amèrement qu'un accord politique tendancieux ait été passé pour empêcher un des miens de présider la Parc. Dans cette affaire, poursuivait-il, Didier Réault n'avait qu'un seul tort : être un de mes proches." Reste à savoir quand aura lieu la nouvelle élection.
"Un conseil d'administration ordinaire du Parc national est programmé le 29 juillet, rappelait-on hier dans l'entourage de Didier Réault. S'il le souhaite, le préfet peut convoquer un conseil extraordinaire juste avant pour élire un nouveau président." Les "meilleurs délais" évoqués par le juge administratif seraient ainsi respectés.

Bref, rien n'est simple dans les Calanques et on n'a pas fini d'e parler. Après les douze années de palabres qui ont accouché de ce parc au rabais dont le décret de création comportait des erreurs grossières comme nous l'évoquions dans cet article, voilà le retour des affaires politiques alors que ce profilent les municipales !

Relire :

La nomination de François Bland
L'enquête publique sur un nouveau décret
Un an et un bilan en demi-teintes !
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template