LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , , , » Recherche et forages pétroliers, c'est encore et toujours non

Recherche et forages pétroliers, c'est encore et toujours non

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 7 mars 2013 | 14:03:00


Nos amis du collectif Fertois qui s'oppose aux forages pétroliers dans la région nous préviennent (un peu tard certes) d'une manifestation ce jeudi 7 mars, à 20 heures à Jouarre. Le but : informer les populations de la situation sur la parcelle de la Petite-Brosse (Doue), là où le pétrolier Hess Oil a commencé des travaux de construction d'une plate-forme pétrolière.

Voici ce qu'en dit le site internet de la société Hess, pudiquement baptisé "Pétrole Bassin Parisien" histoire de nous rassurer par un très bon travail de lobbying (c'est nous qui surlignons) !


"Le sous-sol français est riche en ressources. Hess Oil France a pour projet l’exploration et la valorisation de ces ressources, en particulier les hydrocarbures du bassin de Paris. Concrètement, il s’agit de déterminer la présence de pétrole techniquement et économiquement exploitable.
Les ressources pétrolières se trouvent dans les anfractuosités des roches. Le sous-sol étant caché à nos yeux, les géologues et géophysiciens s’emploient à collecter des informations, directes ou indirectes, pour comprendre au mieux sa géométrie et ses structures.
Cette collecte d’information s’appuie principalement sur les données publiques et sur la littérature scientifique. Tout au long du projet, de nouvelles données sont acquises, par achat auprès de sociétés de services (campagne gravimétrique et magnétique aéroportée effectuée en 2011) ou bien obtenues lors d’un forage.


Hess Oil France s’applique à mettre en place :
1. La sécurité, une priorité
Hess Oil France met en oeuvre tous les moyens nécessaires pour garantir la sécurité de leurs installations.
Elle respecte non seulement à la lettre la réglementation française, mais fait aussi appel aux meilleures pratiques de leur industrie pour assurer la sécurité de ses employés et celle des populations riveraines.
2. Des techniques sûres
Hess est mondialement réputé pour son engagement en matière de sécurité et d’environnement et pour son expertise en matière de forage. Dans ses activités de recherche et de production, la société adopte des processus plus contraignants que la stricte application des réglementations.
En février 2011, son PDG a d’ailleurs été primé par l’US National Safety Council pour l’engagement de son groupe en matière de sécurité opérationnelle.
Concrètement, l’architecture d’un puits est telle que les nappes phréatiques sont protégées par au moins un double tubage en acier. Par ailleurs, dans l’espace entre chaque tubage, et entre le tubage d’acier externe et les couches géologiques, du ciment est injecté de façon à rendre totalement étanche le forage.

Des diagraphies sont faites pour s’assurer de la parfaite étanchéité du ciment. En France, ces diagraphies sont systématiquement examinées par la police des mines.
Ce dispositif réglementaire a démontré son efficacité : sur les 2 000 puits pétroliers forés dans le bassin parisien, un seul puits de production de brut foré dans les années 1990 s’est révélé légèrement fuyard bien que fermé et a conduit à une légère contamination de la nappe phréatique.
. Une surveillance stricte
Hess Oil France va charger un laboratoire indépendant accrédité COFRAC de mener une rigoureuse surveillance afin de s’assurer du respect et de la préservation de l’environnement.
Le laboratoire évaluera ainsi les conditions du sol et du sous-sol, la qualité des eaux superficielles et des nappes phréatiques, de l’air et du bruit. Afin de s’assurer de la non-communication d’une nappe phréatique avec le puits ou avec une autre nappe aquatique plus profonde, un dispositif de contrôle piézométrique (niveau et qualité de l’eau) sera installé.
Cette surveillance n’est ni réglementaire, ni obligatoire. 

Bon, nous on dit, la transparence c'est bien mais on le voit, il y a un risque. Certes, un puits sur 2 000 cela paraît peu mais c'est suffisant pour appliquer un principe précaution, non ? Pour les médicaments 1 cas pour 2 000, c'est considéré comme un risque grave !!!

Rappelons que nous sommes là dans une zone de population très dense, dont les nappes phréatiques allimentent une bonne part du Bassin Parisien et que nous sommes de plus en plus cernés par les permis de recherche.

 

Cette carte, très incomplète, montre assez bien l'importance des recherches et menaces !

Et Hess n'est pas leu seul pétrolier du coin ! Par ailleurs, notre sous-sol est aussi traversé par d'importantes canalisations de transport des hydrocarbures et de nouvelles enquêtes publiques sont régulièrement lancées comme celles-ci qui débutent pour les villes de Dammarie-les-Lys, Faÿ, Villiers-en-Bière, Chailly-en-Bière...

Bref, il ne faut rien lâcher sur ce sujet grave de santée publique et de sauvegarde de l'environnement !

Sur la TL²B, outre notre page consacré aux GPDS, nous publions de nombreux articles d'alerte et de soutien dont ceux-ci : à propos de l'Essonne, du combat de NONVILLE ou encore ceux là : 



 En bon lobbyiste, la société Hess nous propose même de suivre au jour le jour les forages sur son site internet

Le collectif Fertois
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template