LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

L'aménagement forestier, qu'en dit l'ONF

Mis en ligne par TL De Bleau on vendredi 1 mars 2013 | 17:53:00


L'aménagement, instrument clef de la gestion durable des forêts
La connaissance très précise des caractéristiques propres à chaque forêt permet d’orienter sa gestion à moyen et à long terme, dans le respect de la politique forestière et des principes de la gestion durable. C’est l’enjeu des aménagements forestiers, outils de planification des actions à mener dans les forêts qui relèvent du régime forestier (essentiellement forêts domaniales et forêts des collectivités locales).
 
L’aménagement dans le Code forestier
Le Code forestier fixe le contenu des aménagements. L’article R 133-2 prévoit qu’ils doivent comprendre :
- des analyses préalables portant sur le milieu naturel, le patrimoine culturel et des besoins, en matière économique, sociale et environnementale, des utilisateurs et des titulaires de droits réels ou personnels
- une partie technique qui rassemble des renseignements généraux sur la forêt, une évaluation de la gestion passée, la présentation des objectifs de gestion durable ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour les atteindre, la programmation des coupes et des travaux sylvicoles
- une partie économique qui comprend notamment le bilan financier prévisionnel des programmes d’action envisagés.
Le Code forestier fixe le contenu des aménagements. L’article R 133-2 prévoit qu’ils doivent comprendre :
- des analyses préalables portant sur le milieu naturel, le patrimoine…
Les aménagements sont préparés au plus près du terrain
La gestion forestière n'est ni fortuite ni improvisée. Outre les orientations forestières nationales et régionales dont ils disposent, les forestiers qui interviennent concrètement sur le terrain (choix des essences, entretien des peuplements, rythme des coupes, travaux d'infrastructures...) ont besoin d'un document de référence, d'objectif et de programmation - l'aménagement forestier - pour cadrer la gestion durable et efficace de chaque forêt.
De nombreuses données doivent être prises en compte
 
Les aménagements représentent le fondement de l'activité de l'ONF en tant que gestionnaire des forêts. D'une durée de dix à vingt ans, leur élaboration et leur exécution doivent permettre d'optimiser la capacité des écosystèmes forestiers à assurer, simultanément et dans la durée, les trois fonctions écologique, économique et sociale.
L'aménagement intègre la politique forestière nationale, les orientations régionales, les intérêts et demandes des propriétaires et du public. Sans compter les aléas climatiques ou sanitaires, ou l'évolution des contextes socio-économiques ou réglementaires dont les effets peuvent conduire à revisiter la planification décrite dans le document d'aménagement.
L'ensemble est mené dans le respect de l'art dont les principes sont exposés, entre autres, dans le manuel d'aménagement, le guide de sylviculture ou le catalogue des stations (une station représente un terrain de superficie variable, mais homogène dans ses conditions physiques et biologiques).
L’obtention de la garantie de gestion durable justifie un cadre réglementaire important
Le Code forestier
 
L'article L 1er dispose que « la politique forestière a pour objet d'assurer la gestion durable des forêts » et que celle-ci « garantit leur diversité biologique, leur productivité, leur capacité de régénération, leur vitalité et leur capacité à satisfaire, actuellement et pour l'avenir, les fonctions économique, écologique et sociale pertinentes (...), sans causer de préjudices à d'autres écosystèmes ».
Le Code forestier donne force de loi aux aménagements (Art. L 6) pour tous les espaces boisés qui relèvent du régime forestier (lire l'encadré L'aménagement dans le Code forestier).
Dans la préparation des aménagements forestiers, il doit également être tenu compte, entre autres textes de référence, du Code de l'environnement, des schémas de cohérence territoriale, du plan local d'urbanisme ou des chartes forestières de territoire.

Les orientations régionales forestières (ORF)
Ces documents de planification régionale sont réalisés par le Commission régionale de la forêt et des produits forestiers (CRFPF), avec l'avis du Conseil régional et consultation des conseils généraux.
Les directives et schémas régionaux d'aménagement (DRA et SRA)
Les DRA portent sur les forêts domaniales et les SRA sur les forêts des collectivités. Ils sont élaborés par l'ONF et viennent en application des Orientations régionales forestières. Ils servent de cadre pour l'élaboration des aménagements forestiers.
La connaissance du milieu et du contexte socio-économique est primordiale
La connaissance du milieu est déterminante pour la mise en œuvre d'une gestion forestière durable : données topographiques et climatologiques, nature du sous-sol, cartes pédologiques, cartes de la végétation, état des peuplements forestiers... Le contexte socio-économique, par son influence sur les enjeux propres à chaque massif au sein du territoire dans lequel il s'insère (rôle dans l'économie locale, espace de loisirs, éléments structurant du paysage...) est également un élément clef pour l'aménagement.
L'aménagement représente une nouvelle étape dans la vie de la forêt, c'est-à-dire qu'il doit partir de la composition et de l'histoire des peuplements (âge, volume, essences, coupes et travaux réalisés dans le passé...).
La connaissance du milieu porte également sur le relevé de particularités écologiques remarquables, l'étude de la flore et de la faune en général, avec un point particulier sur les espèces chassées..
La diversité des données à réunir nécessite la coopération de personnes aux compétences spécialisées, la synthèse revenant à l'aménagiste qui doit plutôt avoir une approche de généraliste.
L’aménagiste dispose de référentiels techniques nécessaires à son travail

L'aménagiste dispose d'un ensemble de documents de référence mis à jour régulièrement : manuel d'aménagement, de sylviculture ou de biodiversité, guides techniques, catalogues des stations forestières, qui sont autant d'outils techniques à sa disposition pour assurer un diagnostic fiable et des propositions en concordance avec l'évolution des connaissances lors de la rédaction du document.
Le manuel d'aménagement forestier, publié par l'ONF, réunit toutes les informations nécessaires pour la planification des actions à conduire dans les forêts publiques, aussi bien en ce qui concerne la production régulière de bois que la protection des écosystèmes. Il donne un cadre méthodologique.
Les catalogues des stations forestières présentent les différents types de milieux, avec des critères qui permettent de les reconnaître sur le terrain (topographiques, floristiques...), ainsi que les espèces d'arbre (ou « essences ») les mieux adaptées à chaque situation. Ce document sert aussi bien à décrire et cartographier les milieux forestiers qu'à analyser le comportement des essences (croissance, production) en fonction de la richesse minérale, la disponibilité en eau... du milieu. Il est en effet essentiel, pour fixer des objectifs sylvicoles à moduler en fonction des objectifs environnementaux, de paysage ou d'accueil du public, que le forestier connaisse le niveau de production en volume et en qualité qu'il peut espérer et quelle sylviculture il doit appliquer pour y parvenir.
Du pourquoi au comment
L'efficacité des actions forestières dépend de leur cohérence et de leur continuité vis à vis d'objectifs choisis. Une programmation des coupes et un bon suivi des résultats contribuent à l'efficacité de la gestion.
La planification de la gestion forestière se décline du niveau national jusqu'à la forêt elle-même :
*  le Code forestier fixe les principes de gestion durable des forêts publiques et privées
*  le Programme forestier national et la Loi d'orientation forestière fixent les objectifs de la politique forestière de l'Etat
*  ils sont prolongés par des textes de portée régionale, les orientations forestières, directives et schémas régionaux d'aménagement
*  enfin, chaque forêt publique dispose d'un document, l'aménagement forestier, qui planifie sa gestion.

L'aménagement forestier : un plan de gestion généralement pour vingt ans


Un plan de gestion à long terme (20 ans) guide les choix du forestier
L'aménagement forestier est le maillon essentiel de la gestion forestière. Ce plan de gestion est établi pour quinze ou vingt ans par les forestiers de l'ONF. Il est avalisé par le ministère de tutelle pour les forêts domaniales, et par les préfets de région pour les forêts des collectivités territoriales. Il a donc une valeur juridique.
L'aménagement forestier comprend :
*  une analyse qui, outre le bilan de l'aménagement précédent, décrit la composition de la forêt et ses différentes fonctions : protection des sols en montagne ou des dunes sur la côte, usages récréatifs en forêt péri-urbaine, forêt majoritairement de production, volonté de conserver la biodiversité...
*  une fois ces fonctions mises en évidence, des objectifs hiérarchisés sont alors assignés à la gestion forestière, tant au niveau de la production de bois, du paysage, de l'accueil du public, de la biodiversité....
Tout cela se traduit par des actions concrètes, dont la récolte des bois, avec les coupes programmées sur vingt ans, ou des travaux à caractère patrimonial dans la forêt, qui sont refinancés par le produit de la vente des coupes.
Le document précise à quel moment une parcelle sera exploitée, en application d'un principe de sylviculture.
Pour protéger la biodiversité, le document identifie les habitats particuliers pour lesquels les exploitations seront adaptées ou même exclues temporairement.
Perpétuer le patrimoine
L'aménagement forestier, même s'il est précis dans ses objectifs, n'est pas figé : « Nous gérons des écosystèmes vivants, des aléas surviennent et tout ne se déroule pas toujours comme le forestier l'avait prévu. Il peut alors être nécessaire de procéder à des ajustements du plan d'action, voire si nécessaire de le réviser en profondeur », explique Laurence Lefebvre.
La volonté de léguer aux générations futures le même patrimoine forestier, voire un patrimoine amélioré, est un objectif qui anime l'aménagement forestier. Il faut savoir que le renouvellement de la forêt se fait principalement par régénération naturelle, et de telle sorte que toutes les classes d'âges soient représentées.
Des principes pour une gestion et une exploitation durable des forêts
Dans une perspective de gestion durable, les grands principes de l'exploitation des forêts ont été précisés lors de différentes conférences internationales. La Conférence européenne pour la protection des forêts en Europe a, lors la réunion d'Helsinki en 1993, énuméré les critères retenus.
Ces critères de gestion durable sont repris dans l'article 1 du Code forestier. Les principaux sont les suivants :
*  assurer la santé et la vitalité des forêts
*  s'assurer des capacités de régénération des forêts, c'est-à-dire ne pas se mettre dans des situations où on n'arrive plus à renouveler les peuplements à leur terme pour les générations futures
s'assurer que la fonction économique de la forêt est durablement satisfaite, notamment pour les besoins en éco-matériaux de la filière bois, ce qui contribue à lutter contre l'effet de serre par piégage du carbone tout en maintenant la productivité des forêts
*  s'assurer que les fonctions sociales et environnementales sont prises en compte, notamment concernant l'accueil du public, le maintien de la biodiversité et l'équilibre faune-flore.
La plupart de ces critères sont traités dans les aménagements forestiers (fonctions économique, sociale et environnementale, capacités de régénération...). Quelques autres, comme la nécessité d'assurer la santé et la vitalité des peuplements, sont des principes de base de la sylviculture.

 
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template