RAPPEL ! LA FORET N'EST UNE POUBELLE !

RAPPEL ! LA FORET N'EST UNE POUBELLE !
Un commandement qui s'ajoute aux autres et que vous retrouverez sur la page des chartes en cliquant sur l'image !

Les Pétroglyphes sacrés de Bishop réstitués

Nous évoquons régulièrement les difficultés de protection de l'immense patrimoine préhistorique et historique de Bleau. Ainsi nous avons parlé des dégradations des gravures rupestres mais aussi les vols de plaques comémoratives sur les sentiers bleus.
Aux USA, le site d'escalade de Bishop abrite lui aussi des gravures. Elles ont été réalisées il y a plus de 3 500 ans par les indiens et font, à ce titre, partie du patrimoine historique des Etats Unis mais revêtent aussi un caractère sacré.

En novembre 2012, plusieurs de ces Petroglyphes ont été volés. Début février, certains ont été discrètement restitués pour le plus grand bonheur de la communauté indienne. Reste que ce vol reste bien visible sur le rocher.


Donc, bien avant que les grimpeurs et leurs anasazis de 5.10 envahissent les blocs des ricains, les Amérindiens ont été attirés ces affleurements rocheux. Et comme à Bleau, la magie du lieu les a captivé. Dans les deux sites de blocs les plus populaires, Hueco Tanks et Bishop, vous pour admirer ces preuves de leur passage sous la forme d'un art rupestre connue sous le nom pétroglyphes (taillés ou peints). Certains des plus anciens pictogrammes en Amérique se trouvent à Hueco Tanks, un domaine qui, depuis des milliers d'années, a été le foyer de nombreuses tribus différentes des Amérindiens. Et c'est bien pour protéger ces pictogrammes uniques que l'administration du parc est si dure avec les visiteurs notamment grimpeurs dont la pratique pourrait avoir d'importants impactes !.


Pétroglyphes magnifiques de Sky Rock, Bishop, en Californie.
Photo: Phillip Colla / oceanlight.com

À la mi-Novembre 2012, nous avions été consterné d'apprendre le vol de certaines gravures sacrées de Bishop ! Et là, nous avions affaire à des professionnels motivés ! Pour arracher ces panneaux au désert, les voleurs ont du porter échelles et scies, avant d'escalader les blocs !  Selon  Le Times, le Bureau of Land Management (BLM) quatre pétroglyphes ont été volés et beaucoup d'autres ont été endommagés au cours


Raymond Andrews, responsable tribal préservation du patrimoine historique de la tribu Paiute, inspecte les dégâts sur le site de vandalisme. Photo: Mariniji.com
Le BLM avait immédiatement offert une récompense de 1000 $ pour toute information menant à l'arrestation des personnes impliquées. En outre, un grimpeur a lancé une campagne sur Facebook et la page IndieGoGo. c'est toujours plaisant de votre la communauté se bouger pour la préservation d'un site et de son patrimoine.

Début Février, le BLM a annoncé qu'il avait reçu un appel anonyme et que les pétroglyphes ont été récupérés. D'après leur communiqué de presse on sait les panneaux de Petroglyphes volés ont été récupérés mais les suspects n'ont pas été identifiés et BLM poursuit son enquête. On n'en saura pas plus mais le fond récompense atteind un montant total de 9 000 $ promis pour toute information menant à la condamnation du/des responsable (s). "
Reste que les dommages sont irréparables et les cicatrices bien visibles. Toutes personnes qui auraient des informations sur le vol est priée de contacter la police au BLM (760) 937-0301 ou (760) 937-0657. Le suspect (s) dispose d'une expérience et d'un accès à des outils de coupe en maçonnerie.

Si vous grimpez à Bishop, gardez les yeux ouverts !
En espérant qu'à Bleau, ce type d'incident n'arrive pas !
Partagez sur Google Plus

A propos TL De Bleau

La Tribune Libre de Bleau et Cie est le premier e-magazine gratuit d'information sur les sites naturels de loisirs et sports non motorisés et ses usagers. On y parle du Pays de Fontainebleau mais aussi du monde de l'outdoor. Vous souhaitez y publier, contactez-nous !
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.