LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » , , » Sauver les abeilles c'est aussi sauver le monde

Sauver les abeilles c'est aussi sauver le monde

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 19 juillet 2012 | 06:00:00

Pollinis, est un réseau de conservatoires d’abeilles et pollinisateurs créé tout récemment pour essayer de sauver durablement les abeilles, et avec elles, le travail colossal de pollinisation dont elles s’acquittent et qui assure la survie et la reproduction de plus de 80% des espèces de plantes à fleurs qui existent dans le monde... Sans pollinisateurs, c'est un peu Chronique d'une mort annoncée pour l'humanité !Aurélia, la directrice de Pollinis, vous explique comment les abeilles sont sacrifiées, et avec elles notre alimentation et tout l’écosystème, pour servir les intérêts à court terme des multinationales de l’agrochimie.
Bien que cette situation dure depuis longtemps, on peut s’interroger sur l’absentéisme de nos pouvoirs publics dans ce domaine.


Mise à jour :
Ce réseau semble être une escroquerie ! voir les nombreux commentaires attachés à cet article.



Mobilisons-nous

Pour obtenir l'interdiction pure et simple de tous les pesticides tueurs d'abeilles, nous devons être des centaines de milliers à signer cette pétition.

Regardez et partagez vidéo "Abeilles : le massacre autorisé" http://www.pollinis.org/petitions/video_pesticides.html



Vous pouvez aussi envoyer directement la pétition :http://www.pollinis.org/petitions/petition_neonicotinoides.php

Mais je crois vraiment que tout le monde devrait connaître les infos révélées par la vidéo, et je vous encourage vivement à la faire circuler.

Nous devons tous agir très vite, avant que les multinationales agrochimiques ne remettent sur le marché de nouveaux produits toxiques pour les abeilles et la nature - en changeant simplement le nom de leur produit interdit par exemple, comme la loi les y autorise.

C'est déjà arrivé avec le Cruiser, rebaptisé Cruiser 350 pour contourner une interdiction du Conseil d'Etat !

Merci par avance pour tout ce que vous pourrez faire pour la sauvegarde des abeilles, des cultures et de la biodiversité. Pour nous aujourd’hui, et pour les générations futures.


La campagne "Abeilles : le massacre autorisé" est organisée par Pollinis, le Réseau de conservatoires abeilles et pollinisateurs.
Vous pourrez adopter une ruche dans un conservatoire d’abeilles, ou trouver plus d'informations sur nos actions, les abeilles, leur rôle dans le maintien de la biodiversité et ce qui les menace aujourd’hui sur notre site :
www.pollinis.org

Pour nous écrire : contact@pollinis.org

Comme ce sujet est hélàs récurrent, pollinis n'est pas seul à conduire la lutte ! Pour rappel voici donc un autre site et une autre pétition à signer sur le même thème de la sauvegarde de nos abeilles mais en traitant des OGM !

Depuis l’apparition des premières cultures d’OGM en Europe il y a quelques années, les apiculteurs ne cessent d’alerter les pouvoirs publics sur l’impossible coexistence entre ces cultures et l’apiculture. Sous l’influence du lobby OGM et semencier, la Commission Européenne et les autorités nationales sont jusqu’à présent restées sourdes à cet appel.
Or, un apiculteur allemand qui a constaté la présence de pollen de maïs OGM MON 810 dans son miel a intenté une action en justice. Le 5 septembre 2011, la Cour de Justice de l’Union Européenne (CJUE) a décidé qu’un tel miel ne pouvait pas être commercialisé [1].

Allez, tous à vos claviers !

Share this article :

17 commentaires :

  1. L'idée est généreuse mais pour le moment inefficace car se qui désoriente les abeilles est une atteinte à leur vision.
    http://www.eauseccours.com/article-cruiser-interdit-victoire-des-idees-re-ues-sur-la-realite-107592903.html
    Aussi incroyable que cela puisse paraître la réalité est là: si vous voulez vraiment aider les abeilles mangez local et prenez moins l'avion.

    RépondreSupprimer
  2. Je cherche à savoir si cette campagne internet de pollinis est sérieuse ou si il s'agit d'une nouvelle constitution de base de donnée de mailing, et de création de don (pour qui ?), bref une arnaque basée sur un vrai sujet (c'est toujours les meilleurs arnaques).
    Puisque vous relayer le message de pollinis, pourriez-vous m'indiquer quels élements vous ont permis d'identifier qu'il ne s'agissait pas d'une arnaque?

    Personnellement je soupconne l'arnaque mais je n'ai aucuns éléments le prouvant, juste des inquiétudes:
    -> association 1901 CONSERVATOIRE DES FERMES ET DE LA NATURE est créé depuis le 2/6/12
    -> aucune personne physique, rien sur cette association ! pas mieux sur pollinis!
    -> le site demande beaucoup de don !
    -> le domaine appartient à Frederic BEHI (gérant de TOPDATA : http://www.topdata.fr/topdata.asp)
    -> Dans la pétition on voit arriver toute à la fin l'IPSN sur les données et les actions sans plus de précision


    Merci de vos réponses. Il serait dommage que je condamne une bonne action, et tout aussi dommage que vous participiez à la constitution d'une base de donnée client.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      je partage votre suspicion sur cette pétition POLLINIS
      pas de mention de personne physique à contacter
      non precision sur l'utilisation des dons si ce n'est des termes très vagues
      pas de posibilité de déduction fiscale comme pour une association reconnue d'utilité publique
      Bref beaucoup de flou malgré une démarche faisant référence à de vrais études sur les dangers des pesticides appelés néonicotinoïdes
      Pierre-Jean ARNAUD 81300 GRAULHET

      Supprimer
  3. Merci pour cette dernière info.
    Le style (un texte lu) m'a fait penser à une autre vidéo qui avait circulé pour l'Institut pour la Justice qui s'était révélée pleine d'inexactitudes et surtout très orientée politiquement. Du coup, je suis partie en quête d'infos et voilà, grâce à "anonyme" du 5 août, j'ai pas mal d'éclairages... Fait suer parce que ça va décrédibiliser une action au demeurant fort juste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem, le ton, la voix est la même, et le site extrêmement vague, quand à l'asso, elle n'existe que depuis juin 2012....

      Supprimer
  4. comment partagre vos "infos" et "éclairages"?
    Flo

    RépondreSupprimer
  5. @Anne : Texte lu par "Aurelia" cela en dit long

    Le reseau des conservatoires d'abeilles de pollinis est bizarre : on nous montre une carte avec plein de points, mais au final 5 conservatoires seulement, et personnellement je n'ai pas pu relier aucun des conservatoires avec une structure concrète.

    RépondreSupprimer
  6. si vous voulez signer une pétition pour le sauvegarde des abeilles c'est sur www.ogm-abeille.org.

    RépondreSupprimer
  7. La bataille qui a lieu en ce moment au niveau européen peut être déterminante pour la survie des abeilles – et notre avenir à tous.
    Les lobbys agrochimistes sont sur le point d'imposer trois types de pesticides néonicotinoïdes notoirement dangereux pour les abeilles dans tous les pays européens. La seule façon de leur barrer la route, c’est que des centaines de milliers de citoyens se mobilisent à travers toute l’Europe pour obliger les députés européens à intervenir.
    Après plusieurs études qui, coup sur coup, ont montré les ravages de certains pesticides neurotoxiques (les néonicotinoïdes) sur les abeilles, et le retrait de la vente d’un de ces pesticides – le Cruiser OSR - en France par le Ministre de l’Agriculture, la Commission Européenne a demandé à son autorité sanitaire (l’EFSA) de réévaluer la dangerosité de ces substances(1). Et plus particulièrement celle du Thiametoxam, de l’Imidaclopride et de la Clothianidine, trois types de néonicotinoïdes responsables à eux seuls de la mort de millions d’abeilles chaque année en Europe(2).
    Seulement voilà :
    Les lobbys agrochimistes ont toutes les chances de gagner la bataille. Pourquoi ? Parce que ce sont EUX-MÊMES qui sont chargés d’évaluer la dangerosité de leurs produits !
    Les autorités sanitaires européennes chargées de garantir notre sécurité alimentaire sont composées de technocrates, pas de scientifiques. Personne, dans les institutions européennes, n’est capable de mener les tests scientifiques nécessaires pour évaluer la dangerosité d’un pesticide sur les abeilles(3). En clair, ce sont les fabricants de pesticides eux-mêmes qui évaluent la dangerosité de leurs produits. Et vu le chiffre d'affaires phénoménal qu'ils tirent de ces pesticides, on ne peut pas s'attendre à ce qu'ils les interdisent(5) !
    Résultat : les autorités sanitaires délèguent ce travail à un groupe « informel » d’experts, l’ICPBR (International Commission on Plant-Bee Relationships)… qui, lui, est composé aux deux tiers par des membres de l’industrie agrochimique(4) !
    Notre seule façon d’agir, en tant que citoyens, c’est de dénoncer ce scandale haut et fort, et d'exercer une pression maximale sur les députés européens pour qu’ils interviennent avant que les agrochimistes aient eux-mêmes déclaré leurs produits « inoffensifs ».
    Le temps presse : le verdict doit être rendu en décembre. Il n’y a pas une minute à perdre. Toute la communauté scientifique sait que ces pesticides néonicotinoïdes font des ravages irréparables sur les abeilles :
    Dans les ruches en bonne santé, ces produits neurotoxiques agissent sur le système d’orientation des abeilles, les empêchant de revenir à la ruche. Incapables de retrouver leur chemin, elles finissent par mourir d'épuisement . Petit à petit, les ruches se vident, les essaims sont décimés, et c'est tout l'écosystème qui se trouve en danger(7). Dans les ruches déjà affaiblies par un parasite ou une maladie, les néonicotinoïdes apportent le coup de grâce aux abeilles, qui n’ont plus assez de force pour résister à ce poison trop violent(6).

    Nicolas Laarman
    Délégué général - Pollinis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. SOURCES ET COMPLÉMENT D'INFORMATIONS :
      (1).Mandate for scientific and technical assistance (EFSA conclusions) in accordance with Article 21 of Regulation (EC) No 1107/2009 to perform an evaluation of neonicotinoids as regards the risk to bees, n° M-2012-0160, modifié le 25/27/2012 : “The Commission therefore asks EFSA to prioritise the review of thiametoxam, clothianidin and imidacloprid”.
      (2).Nous avons recensé plus de 20 études alertant sur les effets toxiques des pesticides systémiques neurotoxiques sur les abeilles et les pollinisateurs sauvages. Pour se faire une idée :
      - Shah, S. Behind mass die-offs, pesticides lurk as culprit (traduit en français par Christian Pacteau sous le titre “Derriere la multitude des morts les pesticides se dissimulent comme des coupables”), Yale Environment 360, 7 janvier 2010
      - Girolami, V. M. (2009). Translocation of Neonicotinoid Insecticides From Coated Seeds to Seedling Guttation Drops : A Novel Way of Intoxication for Bees . Journal of Economic entomology , 102 (5), 1808-1815.
      - Tennekes, H.A (2010) The significance of the Druckrey-Kupfmuller equation for risk assessment – The toxicity of neonicotinoid insecticides to arthropods is reinforced by exposure time (traduit en francais par Christian Pacteau sous le titre “Signification de l’équation de Druckrey-Küpfmüller pour l’évaluation des risques. La toxicité des insecticides néonicotinoïdes contre les arthropodes est renforcée par la durée d’exposition.”) in “Toxicology”.
      (3). L'avenir des abeilles est-il entre les mains du lobby des pesticides ? (Corporate Europe Obervatory, novembre 2010) : http://corporateeurope.org/sites/default/files/sites/default/files/files/article/futur_des_abeilles_francais.pdf
      (4). La faillite de l'évaluation des pesticides sur les abeilles (Le Monde du 09 juin 2012) : http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/07/09/abeilles-la-faillite-de-l-evaluation-des-pesticides_1731092_3244.html
      (5). Au lieu d'avoir baissé, comme le prévoit le plan Ecophyto 2018 de l’INRA (réduction de 50 % de l'usage des produits chimiques dans l'agriculture d'ci à 2018), la consommation de produits phytosanitaires a encore augmenté de 1,3% en 2011- soit, en volume, 62 700 tonnes de pesticides dispersés dans les champs (contre 61 900 tonnes en 2010). En valeur, la progression est de 5%. Le chiffre d’affaire 2011 du secteur des vendeurs de « produits phytosanitaires » atteint 1,9 milliards d’euros. Mention spéciale à la catégorie « herbicides », dont le chiffre d’affaire grimpe de 17%. Les insecticides se situent juste derrière, avec 11% de plus qu’en 2010.
      (6).L'effet cocktail mortel pour les abeilles (Sciences & Avenir) : http://fr.scribd.com/doc/59532257/Mort-des-abeilles-deux-suspects-demasques-Sciences-et-Avenir-n°771?secret_password=1jrfwi2mxvbexeh3p0h6
      (7).L'étude de Mickaël Henry et son équipe de l'INRA d'Avignon à l'origine de l'interdiction du Cruiser OSR en France : http://211.144.68.84:9998/91keshi/Public/File/41/336-6079/pdf/348.full.pdf
      (8).Le chiffre d'affaire 2012 de la firme suisse Syngenta qui produit le Cruiser (L’Usine Nouvelle) : http://www.usinenouvelle.com/article/syngenta-confirme-ses-previsions-2012-et-vise-un-ca-record.N184511
      Quand l'agriculture est mauvaise pour la santé (Good planet Infos) : http://www.goodplanet.info/Alimentation-agriculture/Pesticides/Pesticides/(theme)/266

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Toutefois, vous ne répondez pas aux interrogations. Qui êtes vous, où peut-on vous joindre (il m'a été impossible de trouver un n° de téléphone de votre association). Je vous ai laissé 3 emails vous demandant une interview, sans réponse aucune. Vous ne confirmez pas les signatures de pétition. Cultivez vous l'art du secret ? Nous nous interrogeons ... Merci de briser le mur de la transparence.
      JC Mengoni - journaliste - 0475.212634

      Supprimer
    3. Bonjour et merci pour ce commentaire,
      comme vous nous avons multiplié les mails et ne recevons en retour que des mails vagues et impersonnels !

      Nous avons plusieurs fois hesité à supprimer cet article mais nous le laissons pour récolter les témognages sur ce qui semble être une escroquerie bien montée.

      Dommage car la cause est belle. Dans tous les cas, nous déconseillons de faire la moindre donnation.

      Nous restons à votre disposition.
      Bonnes recherches
      Greg

      latribunelibredebleau@gmail.com

      Supprimer
  8. Je suis d'accord. Pour unr vrai petition: www.ogm-abeille.org
    Pollinis ca sembleb pas tres clair.

    RépondreSupprimer
  9. Lu sur le Net: Mr Frederic Beghi, administrateur du site pollinis.org
    Mr Frederic Beghi, gérant de Topdata société spécialisée dans la gestion de fichiers et de dons aux associations.
    Mr Frederic Beghi, gérant de cap audience, société spécialisée en marketing sur le web.
    Pollinis ne confirme pas la signature de la pétition et ne publie pas de liste des signataires.
    Je me poserais des questions et choisirais www.ogm-abeille.org qui a aussi recueilli plus de 200 000 signatures et est soutenu par des groupements connus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      merci pour ce commentaire très instructif et pertinent.
      Nous avons signé les 2 et cet article avait pour but de les faire connaître.
      Dans tous les cas, nous déconseillons de faire des dons tant que l'activité n'est pas prouvé (et encore même dans ce cas, certains ne se privent pas de détourner l'argent.

      Supprimer
    2. Merci pour votre vigilance tout ça ne me parait pas clair du tout :/
      C'est quand même dommage
      merci pour la deuxième pétition

      Supprimer
    3. Bonjour,
      permettez-moi d'être choqué par votre avertissement de soupçon d'escroquerie: escroquerie envers les abeilles?.
      Sur le fond, on ne peut qu'adhérer aux arguments de Pollinis. Peut importe le reste, ce qui compte, c'est le but à atteindre. Etant apiculteur, je sais de quoi ils parlent et je transmets les pétitions à des centaines de personnes.
      Si certains des commentateurs ci-dessus avaient la moindre connaissance des abeilles ils ne mèneraient pas un combat d'arrière garde à se poser des questions sur le sexe des anges.
      Toutes les actions, quelles qu'elles soient, sont utiles quand il s'agit de sauver les abeilles.
      Où est le problème? Pour ceux qui doutent, il suffit simplement d'appuyer leur action sans faire de dons.

      Supprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template