LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

Relais vaché c'est pas si sûr à Venasque

Mis en ligne par TL De Bleau on mardi 29 mai 2012 | 16:39:00


LTL2B interrompt le cours habituel de ses programmes pour vous faire part de la mésaventure (heureusement, happy end !) survenue à Venasque, superbe falaise au demeurant, le 28 mai à un petit groupe de grimpeurs.

Arrivé en haut de sa voie, "notre" leader se vache consciencieusement pour faire la traditionnelle manip' permettant de descendre en moulinette dans la voie.

Un relais tout neuf avec en plus un mousqueton top sécurité, mais bon on n'est jamais trop prudent...



Contrôle visuelle, la corde est bien passée ?
Ouais, alors je dis "prends moi". La corde se tend, go et crrrrrrrrrraque !
une partie du relais s'arrache...

Heureusement qu'ils ont deux points les relais dans le secteur !!!

Bon au dire de Clément Hilschger, l'auteur des photos, le deuxième point ne vaut guère mieux.

Donc, dans ce coin la plus grande prudence sera de mise. Merci de transmettre à la FFME, notamment Marco Troussier, toutes les informations et observations sur ces voies.

Pour mémoire, la résistance d'un point d'ancrage est lié :
- à la qualité du matériel employé,
- à la qualité de la réalisation du scellement (chimique ou mécanique)
- mais aussi et surtout, à la résistance du rocher !

Vous pouvez poser des point de 10 tonnes de résistance, si vous les plantez dans du rocher pourri, la résistance est nul !



Lorsque nous avions rédigé au Cosiroc, avec le regretté Daniel Taupin, l'ouvrage : Aménagement et Equipement d'un site naturel d'escalade, c'est un des nombreux points que nous avions souligné avec force calculs rébarbatifs et un chapitre géologie. Ce n'était pas pour rien !

En effet, sur les photos, on voit très nettement que le scellement chimique est bon et que c'est la roche  qui a cassé. On devine aussi à la granulosité du rocher des surplombs au dessus de la vire que celui-ci est peu compact et présente donc une résistance mécanique faible. Il aurait sans doute fallu poser ces relais sous la vire.

Un point travaillant en 2/3 cisaillement 1/3 arrachement (à moins que ce soit l'inverse ;0) vous avez peu de chance de faire sortir un point mal scellé mais qui frotte. Par contre si la résistance mécanique de la roche qui le suporte est faible (densité, proximité d'une arrête, écaille...) le risque d'éclatement de celle-ci sous le point est fort !!!

Attention Danger ! Escalade équipée et sportive ne doit pas vous empêché de réfléchir !



Bonne grimpe

Mise à jour à la demande de la FFME


Pierre Duret, équipeur de la voie (Khaosan road) et membre du CD FFME du Vaucluse est intervenu hier pour repercer le point dans un endroit plus sain et remettre en état le relais, et  a demandé la publication de ce communiqué à Kairn . 

"Hiver 2012. Nouvelle voies dans le secteur du Canyon, Place de l'Ascle ... Après entretien et rééquipement des relais et des voies existantes, j'ai équipé en février 2 nouvelles voies dans ce secteur de niveau 6a. Le point du haut du relais  a lâché avec une plaque probablement fragilisée au moment du perçage du point … ?? Grosse pluie dimanche dernier. Du coup crac !! Et sûrement erreur de ma part dans l’emplacement choisi ?!! Enfin voilà, c’'est refait avec une cheville expansion Hilti Ø 15mm …
Contrairement à ce que j’ai pu lire, le point du bas est tout a fait correct, alors on se calme. …Plusieurs relais ont été refait cet hiver, parfois purge et re-nettoyage, rééquipement de Petite Marie avec une directe au dessus, il reste une voie à revoir à droite de « Colchita » avec purge prévue. … Ensuite tout devrait être correct !! MAIS … nous sommes sur un «site naturel » et donc aucune garantie ne peut être avancée !!! Il peut y avoir un bout de caillou quelques part qui ne demande que votre poids pour se décrocher..."
La photo du relais refait à neuf
Crédit photo : Pierre Duret / CD FFME 84

Merci Pierre !


Share this article :

15 commentaires :

  1. Bonjour,

    Allant assez frequemment sur Venasque, Saurais tu me dire sur quel secteur de Venasque cela est arrivé (Saint Pierre, colombier, ...) ?

    Merci d'avance
    Jean-Luc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Jean Luc,
      a priori c'est le secteur en bord de route. pour la voie, peut être Petite Marie.
      A vérifier...

      Supprimer
  2. Bjr le secteur juste derriere de la voie petite marie ! Des petites voies deversante dans du 5c /6a ... Tres bon article et super bien d'ecrit, l'equipeur a un peu deconné d'avoir mit les point a un endroit pareil ! Heuresement qu'il y a deux points sinn j'etait par terre! Honnetement j'aurai preferer me tuer dans une voie qui engage en TA mais la sa aurai etait dommage !! Aller mtn j'avoue que j'en avais Pas l'habitude mais je mettrais deux points :) bonne grimpe a tous

    RépondreSupprimer
  3. C'est le secteur bord de route, dans le petit corridor qui monte ( a l'oppose de la face qui longe la route). Les deuxieme ou troisieme 5c(6a?)

    RépondreSupprimer
  4. Je confirme, bord de route, la face nord (le corridor), la voie "beaucoup de bruit pour rien" (enfin si qd meme...) ou celle d a cote.

    RépondreSupprimer
  5. Ce relais a été refait HIER SOIR !!! Vos commentaires sont sympathiques ... Et vive internet pour la balance !! Vous auriez peut être pu essayer de contacter quelqu'un du coin avant tout ce foin .... D'ailleurs j'ai été au courant dès dimanche soir !! Je voudrais bien vous envoyer les photos du travail effectué ... Je fais comment ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais .... Non c'était lundi soir ... Sorry. J'ai demandé un encart réponse sur Kairn ....

      Supprimer
    2. Bonjour Pierre,

      Merci pour l'intervention rapide du CD FFME. Il ne s'agit pas de "balancer" mais bien de responsabiliser les grimpeurs en démontrant l'utilité des 2 points et surtout en leur rappelant que si la présence d'un relais donne une impression de sécurité (ou un point bien scellé)celle-ci est toujours relative même en site sportif ! Bref, toujours réfléchir et vérifier...
      Pour un article sur votre intervention, pas de soucis et l'adresse mail du blog figure dans la colonne de gauche (latribunelibredebleau[arobase]gmail.com)
      Enfin, nous avons contacter le DTN pour transmission locale, je pense que c'était pas si mal pour des parisiens ;0)
      Au plaisir de te lire.

      Supprimer
    3. Bonjour Greg
      Pour faire court, j'aurais préféré que vous cherchiez à contacter l'équipeur dans un premier temps ( ce qui a été fait par quelqu'un d'autre d'ailleurs ...)car étant donné la tension au sein de notre FFME ... le résultat c'est qu'il nous est demandé de vérifier TOUS les relais du site ... ?? 300 voies environs ... Ce qui bien sur ne me semble pas vraiment justifié ... mais bon voilà !! Enfin ceci dit j'ai rien a cacher sur le site, juste que j'ai pas une semaine dispo pour faire le tour de tous les relais ... Tu vois le truc ??? Des fois la communication "entre" grimpeurs, j'aime bien !!!
      Allez je file bosser !

      Supprimer
    4. Salut Pierre,
      La photo de ce relais circulait sur les réseau sociaux bien avant que je publie cet article et je n'ai hélas pas de contact avec tous les équipeurs de France mais :
      - Marco Troussier était informé et a mes coordonnées,
      - Marco ne m'a pas laissé tes coordonnées...

      Pour ce qui est du contrôle, j'en suis désolé mais il convient d'analyser son opportunité en fonction des causes de l'arrachement du point.

      Si c'est les conditions météo, effectivement, il peut y avoir d'autres points touchés. Si c'est le forage du trou en lui même, il y a peu de risque sauf si un autre relais est implanté en bordure d'une "assiette" car, je le redis, le point du bas est, à mon avis, un peu trop au bord pour un calcaire de résistance moyenne.

      Bref, encore désolé pour le travail supplémentaire et encore une fois, rappelons aux grimpeurs, que même équipée avec des broches scellées, une voie de falaise reste un milieu à risque.

      Bien toi et bon courage

      Supprimer
  6. meme si le relais a déjà été refait il est bien d'avoir des témoignages de ce genre : le scellement n'est pas la solution de tous les problèmes, le goujon de 12 non plus.

    c'est surtout intéressant placé dans un contexte plus large : problèmes de conventionnement, réforme des diplomes selon la quelle l'escalade en couenne ne mérite pas le classement en environnement spécifique, et de l'autre coté petite mode du trad...y a de quoi réflechir, je crois.

    RépondreSupprimer
  7. meme si le relais a été refait, ce genre de témoignages sont intéressants si placés dans un contexte plus large.

    d'un coté on a la volonté de proposer une activité de plein air sans risques (l'escalade en couenne selon la ffme).
    de l'autre on a des difficultés de conventionnement, des scellements et goujons de 12 qui ne sont pas la solution a tous les maux, et pour finir une période de bonne médiatisation de l'escalade "trad"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut arrêter ce genre de réflexion : QUI PROPOSE UNE ACTIVITE DE PLEIN AIR "SANS" RISQUE ??? ... La question n'est pas là et dans ce sens là on va se faire enfermer dans des cases et au mieux ... dans des salles !!!

      Supprimer
    2. Salut Pierre,

      Je pense comme Gian que la FFME (et avant elle, le Cosiroc, notamment Daniel) a mis le doigt dans l'engrenage sécuritaire il y a bien longtemps en proposant une distinction entre site conventionné et non conventionné. L'équipement est parfois le même mais on a vendu aux communes et autres propriétaires une exonération de leur responsabilité en cas d'accident ce qui suppose, au moins dans la tête des grimpeurs modernes et dénués d'expérience en site naturel qu'il n'y a aucun risque à grimper sur une falaise sous surveillance ! Je dis, comme toi, c'est FAUX et je trouve que l'incident de Vénasque était un très bon exemple pour le rappeler et tenter faire réfléchir les grimpeurs.

      J'ai vu ton autre réponse et je suis désolé que l'on vous impose une vérification des relais (remarque, enchaîner les 300 voies en 10 jours sera un beau challenge !) Mais c'est hélas une des conséquences de ces conventions. Imagines, on nous demande la même chose pour les blocs à Bleau. Tu crois sérieusement que l'on peut garantir la solidité de chaque cailloux ? Pourtant le CD va s'y engager !

      Enfin, vu ce qui se passe dans les Pyrénées, je suis d'accord avec toi, y'a de quoi avoir peur ! Tiens regardez là : http://blog.lamaisondelamontagne.org/post/2012/04/Grimpe-dans-le-65,-du-riffi-dans-les-conventions

      Supprimer
  8. Ayant eu l'occasion ces derniers mois de poser (sur une autre falaise du Sud). plusieurs relais préchainés à 6 maillons je trouvais cet espacement entre rings un peu limite, heureusement que dans ce cas de Vénasque ce n'était pas ce type de relais. IL conviendrait au niveau de la FFME d'essayer d'intervenir auprés du fabricant pour augmenter le nombre de maillons.

    Sinon merci aux équipeurs pour le travail éffectué à Vénasque et aux Présidents des Comités Départementaux qui prennent en charge le conventionnement de plusieurs sites qui seraient interdit sans ce conventionnement et oui on a changé d'époque...

    jc

    RépondreSupprimer

Merci d'avance pour vos encouragements, commentaires, informations, témoignages ou critiques. En cas de difficultés, jetez un oeil à la page FAQ ou adressez-nous un mail.

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template