LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF

Aidez à l'inventaire des amphibiens et reptiles du 77

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 20 février 2012 | 11:44:00

Bonjour,
Bon nombre de grimpeurs et grimpeuses sont des fans inconditionnels des lézards et autres Geko. Ces animaux sont effectivement de redoutables concurents sur le cailloux. Par contre, dès que l'on parle crapauds ou réptiles, les chose se corsent !

Depuis 3 ans maintenant, le Conseil Général de Seine-et-Marne et la Société Herpétologique de France (non ce n'est pas une maladie !) pilotent l’inventaire des amphibiens et reptiles du département.
Pendant les deux premières années, la coordination du réseau d’observateurs fut orchestrée par l’association Philofauna, en la personne d’Olivier Grosselet.
Aujourd’hui, l’animation du réseau d’observateurs est assurée par Seine-et-Marne environnement en partenariat avec deux pôles de formation couvrant respectivement les moitiés nord et sud du département.

La démarche reste la même : mettre en place des formations à la détermination des différentes espèces du département, ouvertes à tous, afin de recueillir le maximum de témoignages.
Ces sessions de formation se dérouleront en trois temps :
 - 1 demi-journée de théorie sur la détermination des amphibiens adultes + sortie nocturne sur le terrain
 - 1 demi-journée de théorie plus spécifique sur les amphibiens : détermination de pontes, chants et des quelques espèces posant problème (groupe des grenouilles « vertes », grenouilles brunes, tritons palmé/ponctué) + sortie nocturne
- 1 demi-journée théorique sur la détermination des reptiles + sortie terrain

La première demi-journée de formation du pôle « nord77 » aura lieu le SAMEDI 3 MARS 2012 à la mairie de Congis-sur-Thérouanne à partir de 15h.

Déroulement de la journée :
 En salle : présentation de la méthodologie d’inventaire, des différentes espèces d’amphibiens du département et des critères pour pouvoir les reconnaître.
 Sur le terrain : sortie nocturne avec observation de certaines espèces à partir de 20h.
L’objectif de cette journée est de permettre au grand public de déterminer l’ensemble des espèces d’amphibiens présentes sur le département et dont les témoignages futurs viendront enrichir la base de données herpétologique de Seine-et-Marne.
Attention le nombre de places limité.
RÉSERVATION OBLIGATOIRE auprès de Seine-et-Marne environnement (voir page contacts pour agir).

Du coup, puisqu'on y est je dois vous signaler la parution d'un très bon reportage (comme toujours !) de mon ami Jean Poule à propos du crapauduc de Larchant.

Bon, le nom officiel du dispositif est " Batracoduc" !
Ben oui, y'a pas que les crapauds qui l'empruntent ! Donc duc comme dans "Aqueduc"... Houla up, barbatruc ! Euh, je m'égare là.
Lorsque vous allez grimper ou randonner dans les chaos rocheux de la DJ et de l'Elephant, vous passez non loin d'une zone humide, impropre à l'escalade mais au moins aussi remarquable que les rocher du coin... De toutes manières, il y a là-bas que des trucs remarquables.
En effet, nous l'avons déjà évoqué ici, Larchant possède sur ses terres un formidable marais. Qui dit "marais" dit oiseaux mais aussi batraciens et amphibiens.  A la sortie de l’hiver (donc de janvier à avril) les amphibiens sorte de leur cachette et migrent vers les zones humides pour leur reproduction. Hélas, pour eux, ils leur faut traverser nos routes à vitesse de crapauds. Du coup, chaque année, des centaines de morts jonchaient la route de Larchant à Villiers en Bierre.

A propos du trafic routier...

Source doc PNR du Gâtinais Français


Toute les espèces de batraciens sont protégées en France par la loi du 10 juillet 1976 mais aussi par les dispositions Européennes (Natura 2000) ou internationale (Convention de Berne, liste UICN...)



Depuis 2003, avec l’aide du PNR, était installé chaque année un dispositif temporaire de limitant l’hécatombe mais demandant beaucoup d’énergie humaine pour son déploiement et le suivi...En plus, faut le reconnaître, c'était très moche !


Moche mais efficace car en 2003, le "crapauduc" avait sauvé 12 300 amphibiens... En 2008 ont est à 27 700 ! Du coup, les 7 espèces de batraciens présentent dans le marais sont en croissance constante faisant de ce site l’un des dix plus importants sites de migration de France. Avec un tel bilan, le dispositif ne pouvait que devenir pérrenne, c'est à dire en dur et à l'année !  

Il complète la petite installation qui borde depuis 1996, 400 m de la RD 104 vers Montigny sur Loing. Réalisé par le CG77 pour permettre là encore à ces petites bébêtes de traverser sans encombre la route, ce dernier sauve tout de même moins d'individus.

Source Photonaturefontainebleau
l'un des meilleurs blog sur la nature et le reste...
Me voilà donc contraint de faire l'apologie du béton et de l'artificiation d'un site ! Ben oui, tout arrive... mais une fois n'est pas coutûme...




Les autres images et illustrations sont toutes issues d'un pdf de 38 pages sur le sujet fait par le PNR. Vous pourrez le télécharger depuis le site Photonaturefontainebleau.







Merci à eux et à Jean Poule Debleau !
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template