Chantier

Sur les chemins

Escalade

Matos

2011-04-10

Bonjour,

Il s’agit de l’avis donné par le Conseil National de Protection de la Nature le 15 février, juste après la parution de la version 2 de la charte, et dont nous n’avions eu jusqu’ici que quelques extraits.


Le CNPN constate qu’il ne peut donner un avis intermédiaire au vu des documents fournis par le GIP, et que par conséquent le projet de charte est “retoqué”. Le GIP devait fournir une version 2bis, et il faudra attendre un nouvel avis du CNPN.

Extrait de la dernière page

Le GIP rédigera alors une version 3,  qui sera transmise aux “personnes morales associées” (collectivités, CCI, fédérations sportives, ...), puis soumise à enquête publique ce qui va encore prolonger le délai avant la création de ce premier Parc national périurbain !

En soi cet avis du CNPN est une déclaration de guerre, contre l’avis même de nos élus locaux.


Mais pourquoi cette charte âprement négociée est elle rejetée ?

Le CNPN, dans un rapport de 7 pages motivées, "s'inquiète d'une façon générale du manque d'ambition du projet, considéré comme en deçà des attentes d'un parc national, et de l'effet de précédent qu'il pourrait avoir dans la création de futurs parcs nationaux, voire même des parcs nationaux actuels."
Le Calendrier risque fort de croiser les débats des élections présidentielles ce qui ne manquera pas de rajouter un peu de piquant.
Extrait de la page 2

En clair, le projet est mal ficelé (voir ce qu'en disent les associations sur notre page consacrée à cette affaire) et surtout qu'il n'est pas assez dur notamment en ce qui concerne la chasse, la pêche, les sports nautiques, la circulation...

En gros, rien ne sert de négocier avec le GIP des aménagements pour tenir compte des spécificités urbaines du futur parc, ils sont rejetés par le Ministère qui veut un parc national représentatif des autres parcs, c'est à dire où l'impacte des activités humaines sera très limité !



Appliqué au cas de la Forêt de Fontainebleau, le maire et le président de l'UICN France ont raison de ne rien prévoir avant 2020 !
L'exemple des Calanques, territoire totalement inadapté à la création d'un Parc national, démontre combien il est difficile de concilier une loi très restrictive en matière de sauvegarde de l'environnement dans un espace fortement urbanisé, très fréquenté et où les activités humaines ont un impacte économique fort !
Bonjour,

nous avons reçu une luxueuse note d'information (une fois n'est pas coutume) nous annonçant une nouvelle fermeture de parking (mais provisoire cette fois) qui démontre que "quand on veut, on peut" communiquer à l'ONF et mettre les moyens. Bravo !

Dommage que les mesures réclamées depuis plus d'un an suite à la fermeture du parking de la Cuisinière n'aient pas eut la même attention. A ce jour, dans le sens Arbonne vers Fontainebleau, il n'y a toujours pas de panneaux annonçant la fermeture du stationnement sur site !
Une fois l'entrée dépassée, il vous faudra, soit faire un demi-tour dangereux, soit stationner en bord de départementale ce qui est tout aussi risqué (et que je déconseille très vivement).

Je ne parle même pas de la récente fermeture du parking du Guichet tout aussi scandaleuse !

Mais il est vrai que dans le cas du parking de Franchard Ermitage, l'enjeu n'est pas le même car l'inauguration du centre d'écotourisme le 05 mai prochain est capital car soutenu par l'Union Européenne, l'Etat, le Conseil Régional et le Conseil Général avec un budget d'au moins 1,9 millions d'euros...


La note note d'information de l'ONF

A partir du 18 avril, l’ONF va réaménager la structure d’accueil du site très
fréquenté de Franchard. Une attention particulière va être portée pour améliorer
la sécurité des automobilistes et des usagers ainsi que pour l’embellissement
du parking.

Le site sera temporairement fermé pendant la durée de ces travaux, du 18/04 au
22/04 (inclus) et du 26/04 au 27/04 (inclus).

L’ONF prépare la forêt de demain... en réaménageant
la structure d’accueil du site de Franchard.

L’ouverture prochaine du centre d’écotourisme de
Franchard est l’occasion pour l’ONF de procéder à des travaux
de réaménagement de ce site connu et emblématique.



Travaux de voirie
Dans un soucis d’améliorer et de sécuriser l’accès aux
visiteurs, il a été envisagé de réadapter la circulation :
- mise en place d’une circulation en boucle indépendante des
voitures et bus ;
- fermeture de la route de l’Ermitage pour la rendre accessible
aux usagers non motorisés (piétons, vttistes, etc) ;
- renforcer et améliorer les accès des personnes à mobilité
réduite.
Les choix des matériaux de revêtement utilisés pour la chaussée
et le stationnement ont été réalisés de manière à intégrer
le parking dans son environnement. Ainsi, la bande de roulement
sera renforcée et gravillonnée de façon homogène sur
l’ensemble du parking et les places de stationnement seront
par contre laissées à l’état naturel pour ne pas artificialiser le
site.

Travaux paysagers et de signalétiques
Parallèlement aux aménagements de voirie, un travail de réflexion a été réalisé
pour permettre une meilleure intégration paysagère du parking.
La régénération naturelle de la couverture végétale va être favorisée grâce à
l’installation d’enclos entourés de ganivelles en bois. La plantation d’arbres et
d’arbustes d’essences indigènes diversifiées permettra également de diminuer
l’impact paysager du parking et d’apporter de l’ombre aux visiteurs.
Pour la signalétique routière, le nombre et la taille des panneaux vont être réduits.
Une attention particulière sera portée pour les homogénéiser et les intégrer au
paysage (couleur, taille, etc).
Une signalétique pour prévenir les travaux
Afin d’éviter de gêner la circulation routière, des panneaux de signalisation et
d’information vont être installés sur les principales voies d’accès de la forêt
domaniale de Fontainebleau (Carrefour du Touring Club, du Grand Veneur,
de la Croix de Souvray) ainsi que sur le site de Franchard.
Ils signaleront la fermeture provisoire du parking de Franchard et
l’interdiction de stationner le long de la route Ronde.
Durant les travaux, les services de l’équipement cacheront, également,
les panneaux de signalisation directionnelle indiquant le
parking.

Contact
Agence Interdépartementale
de Fontainebleau
Guillaume LARRIERE
chargé de communication
tèl. 01 60 74 93 62
guillaume.larriere@onf.fr
217 bis rue Grande
77300 Fontainebleau
Bonjour,

J'avais abordé ce sujet en février en publiant la carte des demandes d'exploitation en Ile-de-France http://latribunelibredebleau.blogspot.com/2011/02/lor-noir-en-seine-et-marne-nature-et.html
Il semble que la projection du film Gasland ait fait réfléchir les hommes politiques qui de toute part se lèvent maintenant pour fustiger ce qu'ils avaient laissé faire !

Les députés socialistes préparaient un projet de Loi, c'est finalement l'UMP qui dépose le premier !Quand à jean Louis Borloo qui avait autorisé les premières prospections alors qu'il était ministre de l'écologie, il vient de retourner sa veste. Bref, on avance sur le sujet... comme le souligne Fabrice Nicolino sur son blog http://fabrice-nicolino.com/index.php/?p=1114

C'est d'ailleurs avec soulagement que le PNR du Lubéron (cher aux grimpeurs) accueilli la nouvelle comme le souligne leur communiqué de presse : « Une menace s'éloigne pour les communes du parc naturel régional du Luberon »

« Le gouvernement français vient de se prononcer pour l'interdiction de l'exploitation du gaz de schiste et pour l'abrogation des permis déjà accordés.
« Les principaux groupes politiques de l'Assemblée nationale ayant déposés des projets de loi allant dans le même sens, le texte devrait être adopté, selon la procédure d'urgence, début mai.
« Le parc naturel régional du Luberon, par la voix de son président Jean-Louis Joseph, se félicite de cette nouvelle.
« On se rappelle que le comité syndical du parc avait voté, le 15 février dernier, une motion demandant que ne soit pas donné suite à la demande d'exploration déjà déposée, et que la Commission nationale du débat public (CNDP) soit saisie d'un débat sur la reconversion énergétique de notre société.
« De nombreuses communes du territoire avaient délibéré dans le même sens.
« C'est donc une grave menace qui semble s'éloigner pour un territoire dont il avait été décidé, par l'Etat et les collectivités territoriales, il y a trente-quatre ans, qu'il serait classé parc naturel régional, décision renouvelée par deux fois, en 1997 et en 2009, à l'occasion des procédures régulières de révision de sa charte ».


MAIS LE COMBAT N'EST PAS GAGNE !




Dans le sud, Gardanne est à la pointe du combat
le "collectif de Vigilance Gaz de Gardanne" :
- la pétition créée le 15.02.2011 avait reçue plus de 200 signatures en 15 jours
- Blog (documents, actions etc) : http://cvgg.over-blog.com
- mail : collectifgazgardanne@laposte.net

En Seine-et-Marne, voici quelques liens vers le collectif qui lutte au nord de Melun, à quelques kilomètre de la forêt de Fontainebleau... sur le site de Chaunoix


Fantomas du collectif “nationale” facebook : collectif anti gaz de schiste :http://www.facebook.com/#!/home.php?sk=group_196070767069717&ap=1!/home.php?sk=group_196070767069717&ap=1

D’importants mouvements sont en cour en ce moment sur la concession de Chaunoix :
- Chaunoix N°1 et Chaunoix N°3
La carte de la concession de chaunoix :
http://maps.google.fr/maps/ms?hl=fr&client=firefox-a&ie=UTF8&msa=0&msid=203718258399931037868.00049f3730cdc1d0fd8b7&ll=48.652021,2.858248&spn=0.035552,0.090895&z=14

- Photo des mouvements :
Chaunoix N°1 :
http://www.facebook.com/pages/Collectif-Sans-Gaz-De-Schiste-Vaucluse/154433984610848#!/album.php?aid=35679&id=100000821973990&fbid=192135907490474!/album.php?aid=35679&id=100000821973990&fbid=192135907490474
Chaunoix N°3 :http://www.facebook.com/pages/Collectif-Sans-Gaz-De-Schiste-Vaucluse/154433984610848#!/album.php?aid=35728&id=100000821973990&fbid=192289360808462!/album.php?aid=35728&id=100000821973990&fbid=192289360808462

Bref soyons vigilant !

NATURE