LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » » Le Phytolaque et autres plantes invasives, ne pas lâcher

Le Phytolaque et autres plantes invasives, ne pas lâcher

Mis en ligne par TL De Bleau on jeudi 3 novembre 2011 | 15:16:00

Bonjour,

il y a quelques temps que je n'ai pas parlé du raisin d'amérique (Phytolaque) à Bleau.

Je profite du cri de thierry Pain lancé par mail ce jour pour vous donner quelques liens supplémentaires. Je sais, avec le ramassage des déchets, le nettoyage des prises, la construction d'ouvrage de stabilisation... cela fait beaucoup pour nos petits bras de grimpeurs mais bon... un coup de main serait visiblement le bienvenu :

"Bonjour à tous,
Curieusement, je ne connais que très peu d'entre vous (et encore, parfois pour ne vous avoir rencontrés qu'une seule fois). Il ne suffit pas de faire partie du groupe contre le Phytolaque, encore faut-il le démontrer sur le terrain en parrainant une parcelle, en y consacrant une centaine d'heures ou davantage par an, pioche en mains, et en me tenant informé de vos exploits. Beaucoup de bénévoles (les "Phytochevaliers" non membres du Groupe) semblent aux abonnés absents. Il est grand temps de prendre le Phyto par la racine.
S'il vous plaît, envoyez-moi un courriel à t.pain@orange.fr pour m'indiquer vos intentions. La situation est très grave, faute d'huile de coude en hectolitres suffisants. Poutant, lorsqu'on est décidé et actif, les résultats viennent très vite avec la libération de parcelles lourdement envahies.
Par avance merci de renoncer à une partie de vos activités. Vous constaterez que l'arrachage apporte lui aussi ses joies, quelque peu sadiques certes, mais bénéfiques pour nos forêts. Plus nous agirons nombreux et avec détermination, plus tôt nous libérerons nos forêts. C'est de la simple arithmétique.

A vos claviers et vos pioches, et merci au nom des espèces menacées.

Thierry Pain"



Le dernier chantier collectif s'est déroulé le dimanche 11 septembre 2011 sur la parcelle 752 et dans les bois communaux adjacents, à 1,2 km du village de Macherin, à l'ouest de la route du Loup.

Le jeudi 22 septembre 2011, FR3 tournait un reportage consacré à la lutte contre le Phytolaque à Fontainebleau.

Thierry Pain dont c'est le combat consacre un peu de son temps à un site web sur la plante.

Vous trouverez une video explicative très complète (8 mn) en cliquant ici :
Mi sepetembre, le journaliste Thomas Poupeau du Parisien a suivi l'animateur du Fal Rando pour constater l'étendue des dégâts causés par le phytolaque envahissant. Il s'est également renseigné auprès de l'ONF. En attendant -on l’espère- la vidéo tournée par Yves Courant de BFM Tv hier à Samois, voici le texte de l'article paru dans le Parisien de dimanche: L'article du Parisien sur le Raisin d'Amérique


"Cette plante pourrait détruire la forêt de Fontainebleau." Thierry Pain, membre du
Collectif des arracheurs de raisin d'Amérique, espère mobiIiser les foules ce matin pour une opération de fauchage. «Dans l'idéal, il faudrait 400 personnes pour venir à bout de ce nuisible aussi appelé phytolaque, poursuit-il. Mais, pour l'instant, nous ne sommes qu’une centaine. »

Cette plante aux tiges pourprées et aux fruits noirs, originaire des Etats-Unis, est apparue à Fontainebleau dans les années 1980. « Elle touche aujourd’hui un cinquième du massif, soit près de 4 000 ha >>, précise Thierry Pain qui coordonne les efforts du
collectif depuis trois ans.

Yves Jouas est l’un des bénévoles les plus acharnés. " Etant animateur de randonnées pédestres, je suis en forêt cinq jours par semaine » explique cet ancien peintre en bâtiment, âgé de 63 ans. Il repère les endroits où le phytolaque prolifère et revient, armé de sa pioche et de sa machette.

«Nous aurions dû agir plus tôt»: il y a cinq ans, si l % des membres des randonneurs du secteur sétaient mobilisés, on n’ en serait pas là », estime-t-il.

A l'
Office national des forêts, on salue l'initiative. « Nous n’avons pas les moyens de lutter contre ce fléau, estime Claude Lagarde, chef de projet biodiversité. Mais pour les bénévoles, la tâche s’apparente un peu aux douze travaux d’Hercule : quand on arrache cinq plantules, ce sont vingt-cinq autres qui repoussent ailleurs »

« J ignore si cette plante met réellement en danger la forêt de Fontainebleau », ajoute-t-il néanmoins.

Raymond Baudoin, du
Conservatoire botanique national du Bassin parisien, tempère : << Une destruction du massif serait la vision la plus pessimiste des choses. Le problème principal de la phytolaque est que son caractère invasif empêche les autres espèces de se développer, ce qui conduit nécessairement à une biodiversité affaiblie.»


Et voici un extrait (de 2 mn, cliquez ici) du Journal Télévisé de FR3 du 22 août 2010.

Enfin, le site web des randonneurs FAL-Chartrettes qui soutient lui aussi Thierry dans son combat et dont vous pouvez lire les news directement dans la colonne de gauche de mon blog, diffuse aussi des
vidéos de Phytolaques (cliquez ici) .

http://www.youtube.com/norabens
Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template