LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

Le Printemps est là

Le Printemps est là
Relisez la charte ONF
Home » , , » Alerte sécheresse, c'est reparti !

Alerte sécheresse, c'est reparti !

Mis en ligne par TL De Bleau on lundi 16 mai 2011 | 10:49:00

Depuis 2007, le niveau des nappes phréatiques est en berne dans notre département. Un déficit qui concerne toute la Seine-et-Marne mais qui affecte tout particulièrement la nappe sud est du département.

En 2009, la situation avait été la suivante : 360 communes (soit 70 % des communes de Seine-et-Marne) ont été concernées par des arrêtés de restriction :
  • 39 communes, sur le territoire de la nappe du Champigny , ont été concernées par; 100 jours de crise, et 150 jours de crise renforcée ;
  • 150 communes, sur le territoire de l a nappe du Champigny , ont été concernée par 250 jours de crise renforcée ;
  • 70 communes, sur les bassins versants de la Thérouanne ,de l' ourcq, de la Beuvronne , du Fusain et du Lunain , ont été concernées par 150 jours d' alerte ,
  • 12 communes, sur les bassins versants de l'Orvanne , ont été concernées par 120 jours de crise .
  • Suivi du niveau de la nappe du Champigny à Montereau sur le Jard (37 Ko)
En 2009, il y a eu encore un déficit de pluies hivernales sur le secteur de la nappe du Champigny (depuis 2002). Avec une recharge inférieure à celle observée en 2008, l'infiltration efficace n'a été que de 30 % de la valeur moyenne normale. 2010 était la septième année consécutive de déficit de réalimentation pour la nappe et 2011 sera pire... 

La forêt de Fontainebleau avec ses sols fortement drainant, est très affectée par le manque de pluie. Je le répète, les risques d’incendie sont de plus en plus forts chaque jour. Les arbres sont en situation de stress et certains ne survivent pas à cette longue privation.



Dans son communiqué du 22 avril dernier, la préfecture faisait le point de la manière suivante :

"La sécheresse en Seine et Marne


Les précipitations des dernières semaines sur la région sont très en dessous des
normales saisonnières (-60 % en moyenne en mars).
La pluie efficace, celle qui participe aux écoulements après évaporation, a été négative sur
la région au mois de mars.
Depuis le début de l’année hydrologique en septembre 2010, le bilan est déjà négatif
et la sécheresse progresse. Aujourd’hui, la réserve en eau du sol diminue mais
néanmoins, les sols sont encore en Seine et Marne plus humides que sur la Beauce ou la
Champagne.
La remontée des nappes enregistrée depuis novembre 2010 a atteint à présent un
plafond. Les niveaux sont donc encore bas par rapport aux minimas historiques, mais
néanmoins supérieurs aux niveaux observés ces dernières années du fait d'une recharge
hivernale plus importante. Aujourd'hui, la période de tarissement des nappes est d’ores et
déjà amorcée.
Les débits des grands et petits cours d’eau de la région sont en baisse et sont en
général bien inférieurs aux normales de saison.
Un retour de la pluie dans les prochains jours pourrait participer à l’augmentation rapide
des débits dans les rivières. Mais il n’en serait pas de même pour les nappes souterraines
du fait de temps de recharge beaucoup plus longs. Ces dernières années, de nombreux
hivers et printemps secs ont été suivis de périodes plus pluvieuses que la
moyenne. La situation n'est donc pas à ce jour catastrophique.
Aujourd’hui, du fait d'un ensoleillement important, de fortes températures et de vents
soutenus pour la saison, c’est principalement une sécheresse des sols superficiels
qui est à craindre à un moment où le besoin en eau des plantes est important,
principalement pour les cultures d’hiver et de printemps avec des conséquences
potentielles sur les rendements futurs. Un prolongement de cette sécheresse des sols
pourrait de plus compliquer le semis du chanvre s’il ne pleuvait pas.
Le préfet a réuni le 5 avril 2011 le comité départemental sécheresse où un point sur la
situation hydrologique a été réalisé et où ont été discutées les modalités de gestion des
prélèvements pour l’année 2011."

Depuis, vu le peu de pluie, la situation s’est aggravée et le Préfet a signé le 04 mai dernier l’arrêté cadre départemental qui fixe, pour 2011-2013, les mesures de limitation des usages de l’eau en fonction de l’état des cours d’eau et de leur nappe d’accompagnement.
Cet arrêté définit 4 seuils auxquels correspondent des mesures de restriction de plus en plus sévères pour les 20 cours d’eau sur lesquels la surveillance des débits sera effectuée :
Seuil de vigilance
Seuil d’alerte
Seuil de crise
Seuil de crise renforcée.
Les 20 bassins versants considérés (format PDF - 62 ko)
Champigny
Un arrêté relatif aux prélèvements d’irrigation ont été signés le 04 mai 2011 pour la nappe du Champigny. (
Arrêté préfectoral du 4 mai 2011 format PDF - 2.2 Mo)
La nappe est scindée en deux zones au fonctionnement hydrogéologique afin de permettre une meilleure adéquation entre les mesures de restriction adoptées et l’état réel de la nappe au droit des communes concernées :
- la zone Ouest, basée sur le piézomètre de Montereau sur le Jard,
- et la zone Est, basée sur le piézomètre de Saint Martin.

Trois catégories de communes sont distinguées afin de prendre en compte le contour hydrogéologique de la nappe et la nature des prélèvements qu’elle subit :
1. communes concernées par les mesures de restriction de l’arrêté sécheresse pour tous les usages,
2. communes concernées par les mesures de restriction de l’arrêté sécheresse pour tous les usages, sauf à partir du réseau d’eau potable (dont l’eau provient d’une ressource autre que la nappe de Champigny),
3. communes concernées par les mesures de restriction de l’arrêté sécheresse seulement pour l’utilisation provenant du réseau AEP (interconnexion avec une ressource du Champigny, bien que la commune ne soit pas située au droit de la nappe de Champigny).
Carte des catégories de communes - Champigny (format PDF - 667.6 ko) Arrêté cadre Champigny (format PDF - 3.7 Mo) Arrêté irrigation Champigny (format PDF - 1.8 Mo)

Des arrêtés spécifiques seront prochainement signés par le Préfet pour la gestion de la nappe de Beauce.


Ne manquez pas aussi de suivre le blog de Jean Poule, grand naturaliste dont les commentaires souvent incisifs ne laissent pas indifférents. Dans le cadre de la sécheresse, voici sa dernière note contre l’impôt sécheresse et nos amis céréaliers !

Télécharger


 

Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template