LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF
Home » , , » Les élus locaux attendent des sous mais...

Les élus locaux attendent des sous mais...

Mis en ligne par TL De Bleau on vendredi 12 novembre 2010 | 22:00:00

Europarc-France s'inquiète de l'évolution des moyens consacrés aux espaces protégés européens


Jean-Pierre Giran, Président de la section française d'Europarc, s'est exprimé à l'occasion de l'Assemblée Générale d'Europarc qui s'est déroulé dans le Parc national italien des Abruzzes-Molise-Lazio du 29 septembre au 3 octobre 2010.
Rappelant que les aires protégées sont les clés de voûte de la préservation de la biodiversité en Europe et constituent des modèles de développement durable, Jean-Pierre Giran est intervenu pour alerter sur les incohérences entre l'accroissement des espaces à protéger, les actions à mettre en œuvre sollicités par de nombreux pays d'Europe avec les importantes restrictions financières annoncées qui oscillent entre 20 et 50% selon les pays.
Pour le Président de la section française, les craintes de porter atteinte aux espaces protégés européens sont réelles, aussi, Europarc et les représentants des section doivent se mobiliser auprès de leurs gouvernements et de l'Union européenne afin que les espaces remarquables soient au centre du dispositif de protection de la biodiversité et contribuent ainsi à travers les connectivités écologiques à la protection de la biodiversité ordinaire.
Les candidatures de la France et de la Belgique pour accueillir la Conférence d'Europarc en 2012 ont été actées par le Conseil d'Europarc. La section française d'Europarc va élaborer d'ici le mois de mars 2011 un dossier de candidature qui sera soumis au Conseil d'Europarc pour décision.

Le Dauphiné et le site internet  Kairn.com en ont rapporté un exemple dans le Parc des Ecrins :

Le conseil d’administration du Parc national des Ecrins (PNE) qui s’est tenu hier à Gap a été qualifié par son président Christian Pichoud d’omelette norvégienne, « entre bouillant et glacé ». Ambiance, ambiance...
Bouillants, les élus des communes de la zone cœur du PNE l’étaient. Ils ont du mal à digérer de voir de nouveau leur dotation globale de fonctionnement (DGF) spécifique aux zones cœur de parcs amputée de 7 % au profit de trois îles bretonnes... alors qu’elles ne font pas partie d’un parc national.
lire la suite sur :

Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template