LA TRIBUNE LIBRE DE BLEAU et Cie est la fusion des 4 précédentes éditions de la TL2B, TL2Bleau...

12 règles de bonnes pratiques en forêt

12 règles de bonnes pratiques en forêt
Relisez la charte ONF

L'AAFF, c'est quoi ça ?

Mis en ligne par TL De Bleau on samedi 1 janvier 2000 | 19:09:00

Le Massif forestier de Fontainebleau est sans doute l'un des beaux de france, sinon d'Europe. Dans la page que nous consacrons à sa gestion et à sa sauvegarde, au travers des divers chapitres, vous n'avez pu manquer nos référence à la vénérable Association des Amis de la Forêt de Fontainebleau (AAFF) qui, depuis 1907, collabore avec l'Administration Forestière pour défendre les usagers de la forêt.

Nous avons déjà évoqué le passé de ces associations de défense (Aff, ANVL, Cosiroc...) et nous vous parlons régulièrement des nouvelles associations qui se créées et agissent pour la sauvegarde des sites.

Mais que font elles exactement en matière de Sylviculture et de conseil à l'ONF ?

L'AAFF

Vous avez pu lire dans nos pages combien les AFF avaient été critiques sur les méthodes sylvicoles utilisées dans le passé et notamment dans leur livre vert de 1990.

Sylviculture dans le massif de Fontainebleau, comme dans toutes les forêts domaniales
résulte d'un document d'Aménagement approuvé par les ministres chargés de l'écologie et de l'agriculture pour une trentaine d'années. L'Office national des forêts est chargé de sa mise en œuvre. Voilà ce qu'en disent les AFF.

L'Aménagement forestier actuel (qui s'achève en 2015) répartit les parcelles en 5 séries dont :
- 2 de réserves biologiques (1 921 ha),
- 2 d'intérêt écologique ou paysager (5 089 ha),
- 1 de gestion sylvicole patrimoniale (9 903 ha).

En dehors des réserves biologiques, il vise différents objectifs:
- des peuplements mélangés, les feuillus occupant 60% des surfaces
- des essences adaptées aux conditions écologiques locales
- des traitements localement irréguliers et paysagers
- des ages d'exploitabilités élevés (250 ans pour le chêne, 120 ans pour le hêtre et les pins)

- la régénération naturelle des peuplements en place, par coupes progressives, suivies de dégagements de semis et de dépressages
- le maintien de bouquets de vieillissement, de clairières, de zones humides

Les coupes d'amélioration et de régénération qui en résultent se traduisent par un prélèvement annuel de 70 000 m3 de bois, alors que l'accroissement annuel des peuplements est de 85 000m3

La gestion de la faune

-Les biotopes variés, la tranquillité retrouvée au cœur des différents cantons depuis la fermeture des routes forestières et l'extension des réserves biologiques, la nourriture abondante (recru ligneux, végétation herbacée, graines) sont favorables au développement de la grande faune forestière.

Les populations de grands animaux se sont multipliées depuis 30 ans et n'ont jamais été si nombreuses.

En l'absence de grands prédateurs elles peuvent s'accroître chaque année de 30% pour les cerfs, 40% pour les chevreuils, 60% pour les sangliers.

Des densités trop fortes occasionnent des dégâts aux peuplements forestiers: abroutissement des semis et des plantations, frottis et écorçage des jeunes arbres par les cerfs et les chevreuils, consommation des glands et des faines, destruction des semis et des plantations par les boutis des sangliers.

Les sangliers sortent de la forêt pour se nourrir dans les cultures agricoles et occasionnent des dégâts considérables qui doivent être indemnisés.

La régulation de la grande faune forestière s'avère donc indispensable.

Elle est assurée, dans des conditions strictes de sécurité, par la chasse à tir et la chasse à courre pratiquée l'hiver, certains jours de semaine. Un plan de chasse arrêté par le Préfet, fixe les prélèvements autorisés pour l'année.






L'AAFF a été reconnue comme établissement d' UTILITE PUBLIQUE par décret du Ministère de l'Intérieur, de l'Outre-Mer et des collectivités territoriales en date du 3 février 2010, publié au Journal Officiel de la République française le 5 février 2010 (texte 13 sur 100).

Les AAFF sont représentés dans de très nombreuses commissions et comités où leur expertise est reconnue. C'est le cas par exemple  de :

- Fédération des Sociétés des Amis des Forêts
- Commission Départementale de la Nature des Paysages et des Sites - Préfecture
- Commission des Réserves Biologiques - ONF
- Commission Régionale de la Forêt et des Produits Forestiers d’Ile de France (CRFPF)
- Commission consultative Scientifique et des Usagers de la Forêt de Fontainebleau - Préfecture
- Comité d’Accueil du Public- Interreg
- Comité de Pilotage du Réseau Natura 2000
- Bureau de l’Association de la Réserve de Biosphère du Pays de Fontainebleau et du Gâtinais Français
- Comité Ile de France du PEFC, organisme d’attribution du label d’application et du développement durable en forêt
- Comité Français de l’UICN
- Association des Maisons du Bornage
- Fédération Française de Randonnée Pédestre
- Office de Tourisme du Pays de Fontainebleau - Communauté de commune.
- ONF : Commission Erosion
- ONF : Commission et Groupes de Travail Forêt Patrimoine
- Commission Départementale de la Chasse et de la Faune sauvage
- Comité Départemental du tourisme
- Commission Développement Durable
- Groupe d’Histoire des Forêts Françaises GHFF
- Commission Arbres remarquables
- COSIROC
- Groupe Circulation routière - Préfecture
- Commission Communication - ONF
- Comité Accueil du Public - ONF


Pour mener à bien leurs missions, les AFF ont donc réparti leurs activité en plusieurs commissions internes :

La Commission Terrain (CT)  est l'organe opérationnel de l’Association des Amis de la Forêt (AFF).

A ce titre, elle a la responsabilité des actions concrètes sur le terrain, actions qui impliquent une coopération étroite avec les agents forestiers de l’Office National des Forêts (ONF).
Elle est constituée de 50 membres, tous bénévoles, dont 40 baliseurs.

Elle a en charge le balisage et l’entretien de l’ensemble des itinéraires balisés en forêt de Fontainebleau (hors GR et PR gérés par la Fédération Française de la Randonnée Pédestre, PR du Parc Naturel Régional du Gâtinais et circuits équestres ONF).

Le réseau d’itinéraires balisés (plus de 300  km) comprend les Sentiers Bleus Denecourt, les divers circuits découverte et  promenade créés par l’ONF (au nombre de 14 en 2011), le circuit des 25 Bosses dans le Massif des Trois Pignons et le Tour du Massif à Vélo (TMV).  Tous ces itinéraires sont décrits dans le Guide des Sentiers de Promenade.

Elle a également en charge  l’inventaire permanent des Arbres Remarquables du Massif Forestier de Fontainebleau, les études historiques sur le bornage des trois forêts domaniales du massif et la recherche, l’inventaire et la conservation des abris et divers témoignages laissés par les carriers au cours des siècles. Ces  missions sont confiées à deux sous commission : Arbres Remarquables et Bornes (ARB), Carrières et Carriers (CCC). Ce travail se fait en partenariat étroit avec l’ONF.

En outre, la CT, de par sa connaissance approfondie du terrain, est l’interlocutrice reconnue de l’ONF au sein de divers comités de gestion de la forêt : accueil du public, érosion, communication, etc... Elle est également partenaire très active de l'Institut Géographique National (IGN) pour l'élaboration et les actualisations de la carte au 1/25000, n° 2417 OT, de la Forêt de Fontainebleau.

Enfin, la CT est responsable de deux des publications des AFF :
- le Guide des Sentiers de Promenade dans le Massif Forestier de Fontainebleau (6ème édition actualisée parue en 2010) et
- le Guide des Arbres Remarquables, actualisé régulièrement.

La CT accueille en permanence les adhérents qui souhaitent s’engager sur le terrain en les formant à la technique du balisage.

Sous-Commission carrières et carriers
Créée en décembre 2009, c'est une collaboration ONF et AFF sur l’intérêt patrimonial présenté par les abris de carriers et les carrières en forêt. A cet effet, le CA des AFF a confié à la CCC les trois missions suivantes :
 1 – Rechercher sur le terrain
 2 – Etablir l’inventaire des recherches
 3 – Définir et mettre en œuvre les mesures conservatoires nécessaires
Rôle de la commission arbres et bornes

Sous-Commission Arbres Remarquables et Bornes (ARB)
La commission, sous sa forme actuelle, a été officiellement mise en place en 1993. Elle succède aux initiatives prises par ses illustres prédécesseurs, C.F. Denecourt (à partir de 1839), Ch. Colinet puis son épouse, avec leurs «  vieilles écorces » dont ils comptabilisaient déjà plus de 450 sujets remarquables dans leur dernier guide/indicateur publié en 1921. Elle est également l’héritière des  travaux d’une équipe regroupée autour de Jean Vivien (1908-1985), ancien vice président des Amis de la Forêt, qui réalisa, à la demande de l'ONF, un inventaire systématique, lequel permit alors aux AFF de publier en 1988, le premier Guide des Arbres Remarquables de Fontainebleau dans lequel étaient répertoriés 40 essences diverses et 750 arbres remarquables. C’est à cette époque que fut choisi le symbole emblématique de l’arbre remarquable en forêt de Fontainebleau : le rond bleu, dit « bleu Denecourt ».
De 1993 à 1998, la commission entreprit la prospection la plus complète possible du massif qui s’acheva par une visite sélective ONF/AFF des arbres répertoriés qui décida de l’inventaire final. Les AFF purent alors éditer et publier leur « Guide des Arbres Remarquables du Massif Forestier de Fontainebleau » (80 essences et 935 arbres). Depuis 1998 les actions se sont poursuivies.

BORNES
Relativement récentes, les activités « Bornes » commencèrent en 2005 lorsque les membres de la commission ARB s’intéressèrent à ce patrimoine qu’ils côtoyaient fréquemment au cours de leurs recherches sur les arbres remarquables. Là encore, Jean Vivien les avait précédés, mais son inventaire, incomplet, pourtant diffusé en son temps au sein de la Commission Terrain, ne fut pas retrouvé. La commission ARB décida alors d’exploiter le travail monumental effectué par Paul Vayssières, ancien baliseur et administrateur AFF, au cours de dix années de recherches. L’inventaire complet et précis du bornage de la domaniale de Fontainebleau est achevé depuis 2007. Ces travaux ont fait l’objet de publications, notamment un article dans la Voix de la Forêt 2006/1 et un dossier avec cartes et relevés a été remis à l’ONF lequel ne disposait pas de tels documents.

Le massif forestier de Fontainebleau comprenant trois entités domaniales, la Commission s’attache maintenant à comprendre le bornage, très complexe, des Trois Pignons avec sa composante Coquibus. La Commanderie suivra s’il est avéré qu’un bornage historique y existait.

La Commission Communication
La commission communication (CC) est chargée de coordonner la communication de l’Association des Amis de la Forêt (AFF) sous le contrôle du conseil d’administration qui valide ses propositions.

La communication des AFF repose sur un certain nombre d’actions concrètes :
- coordonner l’information auprès de nos adhérents et du public (Feuille verte, Voix de la Forêt, site web, panneaux…).
- coordonner la participation des AFF aux manifestations organisées dans les communes, avec l’aide de nos correspondants
- transmettre à la presse locale les informations concernant les prises de position et les activités des AFF.
- représenter les AFF auprès de la commission communication de l’ONF.

La CC se propose de former les adhérents qui souhaitent s’engager dans des actions de communication dans leurs communes ou en forêt.


Une part importante de leurs travaux est accessible sur leur site internet et certaines publication sont réservées aux adhérents.

 






Share this article :

0 commentaires :

Speak up your mind

Tell us what you're thinking... !

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

Translate

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B

Rejoignez les 1000 fans de la TL2B
Pour encore + de news + d'échanges + de rapidité
 
Support : Auteur photographe : Greg Clouzeau | Fontainebleau Histoire (NOUVEAU !) | Devis sur demande
Proudly powered by Blogger
Copyright © 2011. Tribune Libre de Bleau et Cie - All Rights Reserved
Template Design by MASKOLIS Published by Mas Template Johny Template